dimanche 27 octobre 2013

La loi des séries

     Depuis quelques années est apparu un nouveau genre de bande dessinée : le récit rédempteur post-maladie psy. Vous avez peut-être lu certains de ces titres, ou tout au moins cela vous dit-il quelque-chose : Journal d'une dépression, La Parenthèse,  Journal d’une bipolaire, Chute libre, 12 mois sans intérêt, J'étais une merde, ou encore tout récemment Une case en moins, ou Diagnostics.

     Mais avez-vous entendu parler de Chute, de Paul Pinsongai ? Non ? Eh bien, voici Rechute. Interview.

Comix Pouf : Paul Pinsongai, pouvez-vous nous présenter votre BD ?
Paul Pinsongai : Dans mon premier livre, Chute, je racontais comment j'étais sorti d'une grave dépression. Dans Rechute, je raconte comment j'ai réussi à surmonter les mauvaises ventes de mon premier livre.

Comix Pouf : Est-ce que vous envisagez une suite ?
Paul Pinsongai : Ecoutez... oui ! Je me prépare au pire de toute façon.

Comix Pouf : Merci Monsieur Pinsongai, nous souhaitons une longue vie à cette nouvelle série !



dimanche 13 octobre 2013

Un professionnel de la BD

Petite leçon de professionnalisme chez nos amis d'Actua-BiDet, en la personne de l'ineffable Pasamonix.


dimanche 6 octobre 2013

Mise en garde de Lewis Trondheim à tous les futurs candidats :
"Pour être dans mon Papier, il faut d'abord être dans mes petits papiers".

vendredi 4 octobre 2013

C'est au tour des Requins Marteaux de lancer une revue composée de BD récupérées sur internet. Intitulée Ciseaux, elle devrait, selon les éditeurs, se vendre mieux que la revue Papier  que Lewis Trondheim annonce aux éditions Delcourt puisque "c'est bien connu : les ciseaux coupent le papier." Une rumeur persistante prétend qu'une revue intitulée Pierre serait en préparation aux éditions du Rocher. Pendant ce temps, l'association ChiFouMi, organisatrice de la manifestation "Pierre Feuille Ciseaux" consulte son avocat quant à l'éventualité d'un procès.

mercredi 18 septembre 2013

A venir chez Bamboo ?

Après les Fondus de la Brocante, les Fondus de la Glisse, les Fondus de la Pêche, les Fondus de la Rando, les Fondus du Bricolage, les Fondus du jardinage, les Fondus du Jeu, les Fondus de la Cuisine et les Fondus du Vin, les éditions Bamboo envisagent de boucler le cycle avec les Fondus de la Fondue.

samedi 13 juillet 2013

Afin d'alimenter la trésorerie des éditions Delcourt, le rythme de la collection Tapas s'emballe.

lundi 13 mai 2013

BAYDAY LEAKS


Le Comix Pouf salue la naissance de ce site d'information continue et de news scandaleusement véridiques. Les guerres picrocholines du microcosme ont enfin trouvé un nouvel étendard moderne prêt à se déployer dans les réseaux sociaux sous forme d'une secousse électrique très contagieuse au sein du web 2.0 : le rire.

mercredi 13 mars 2013

Décès de Robert Morgeron

C'est avec une infinie tristesse que nous apprenons aujourd'hui la mort de Robert Morgeron. Son nom ne vous dira certainement rien car il faisait partie de ces talents modestes rejetés en marge de l'édition professionnelle, mais c'était un homme de cœur qui possédait une grande générosité, une volonté sans faille et qui ne rechignait pas à la besogne. Il envoya des centaines de manuscrits qui tous lui furent retournés. Né en 1957, il avait renoncé à toute vie amoureuse depuis l'âge de 7 ans pour assouvir sa passion de la bande dessinée, et dès 1982 il entreprit de s'auto-publier. C'est ainsi qu'il écuma pendant trois décennies tous les festivals de France pour vendre ses albums mettant en scène son héros "Lulu le chat Luth" et sa série au thème érotico-footballistique en diable : "Belles et Buts". Il avait rapporté des festivals les plus obscurs des articles où apparaissait son nom, et même des critiques de ses albums découpés dans quelques bulletins municipaux ou associatifs, et il les affichait sur son stand comme preuve de sa notoriété grandissante. Nous l'aimions pour cela, pour son éternel enthousiasme et le prodigieux agacement qu'il provoquait invariablement chez ses voisins de stand. Il aimait les enfants.
Nous ne pouvons hélas nous joindre à la peine de ses proches, car d'après ses propres aveux, n'ayant ni femme ni amis, et fâché avec ses parents, il vivait seul en compagnie de son stock d'invendus. Mais aujourd'hui, nous tenons à lui rendre hommage, d'autant que cette semaine nous n'avions pas atteint notre quota de vrais auteurs morts.
                                                                                 La rédaction du Comix Pouf

jeudi 7 mars 2013

Prix bulles zik

Vous faites comme vous voulez, mais si vous aimez le Comix Pouf, vous pouvez aller voter pour Benoît Barale et ses Identités remarquables sur http://www.bulleszik.com/prix-bulles-zik/.

jeudi 7 février 2013

Le pire du pire, Bernard Joubert, Angoulême 2013

La chanson des cochons :
video 
Conclusion :
video

mardi 1 janvier 2013

Depuis son labo de séquençage pluri-vectoriel, 
toute l'équipe du Comix Pouf vous adresse 
ses meilleurs vœux inter-iconiques.