jeudi 20 décembre 2007




10 commentaires:

Li-An a dit…

Franquin avait résolu le problème avec "Pas de panade à Champignac" (il faut tout leur apprendre à ces jeunes).

Li-An a dit…

Oups "Panade à C." évidemment.

Anonyme a dit…

C'était pas dans "Pas de glucose pour diabétic" ?

Obion a dit…

Mensonge !! Les milliards d'autres qui sont passés par là se la ramènent largement autant et nous pourrissent la vie avec leurs faire-part concons plus niais les uns que les autres.

Tout à fait !

GROSPATAPOUF a dit…

Je sais pas, moi je n'ai pas d'amis. A part les livres.

jbgg a dit…

Bravo mr gropaatapouf! Je vois que votre tournée de conférences vous a remis d'aplomb: vous revoilà avec votre analyse pertinente de ce microcosme d'adulescents se reproduisants comme des bêtes!!! argh! C'est horrible! marre des bébés! je veux dire des bédés, enfin...je...marre quoi.
(popur les faire-parts, ça utilise moins de papier et ça s'étale pas à la fnac)

Mademoiselle Moi a dit…

Je suis plutôt de votre avis, M. Gropatapouf !
Mais... est-ce pire que de raconter ses histoires de cul, son combat contre la maladie, ses tentatives pour perdre du poids, ses errances existentielles, ses ruptures amoureuses, son expérience professionnelle, son adolescence tourmentée, son homosexualité enfin assumée, sa frustration sexuelle, ses voyages dans des pays exotiques peu connus........ ? L'autobiographie ne serait-elle intéressante que lorsque qu'elle ne parle de rien d'autre que du moi, pur, et sans contexte ? Ou bien que parce qu'elle témoigne d'une expérience réelle, dramatique ou pas ? Ou bien est-ce de la merde tout le temps, quel que soit le sujet ?

GROSPATAPOUF a dit…

Bonne question Mademoiselle Moi (ou Mademoiselle Vous ?). Et je n'ai pas de réponse, ce qui prouve que c'est une bonne question, tadadam.

monsieur courtois a dit…

l'esquive est trop facile. soyez galant et repondez à mademoiselle, mr Gropatapouf!

albert a dit…

YEAH !
Ca c'est de la BD bien tapé !
j'adore !
Desproges aurait adhéré.