lundi 10 décembre 2007

Trucs et recettes de la bande dessinée

Bonjour, voici une nouvelle rubrique qui ravira tous ceux qui veulent réussir dans la bande dessinée mais qui ont du mal, tous ceux qui veulent faire pareil que les dessinateurs professionnels, et de venir des vrais auteurs avec des vrais livres en dur, en papier et carton, et qu'on trouve dans les librairies.
Bref, le Comix Pouf inaugure cette nouvelle rubrique pour délivrer aux débutants avides de connaissances les conseils pratiques qui les mettront sur la voie de la réussite. Car le Comix Pouf! ne s'intéresse pas seulement aux vieilles stars de la BD, aux auteurs reconnus, et aux dessinateurs virtuoses pour qui tout est facile. Non, pour nous, la BD c'est aussi beaucoup de sueur, des efforts et de l'application — l'apprentissage dans la douleur, forcément. Dans cette nouvelle rubrique, le Comix Pouf! vous apprendra donc à vivre la BD de l'intérieur, dans son labeur quotidien, avec l'espoir du succès pour lointain horizon.

Alors pour commencer en beauté, nous avons demandé à Renono , célèbre dessinateur virtuose de réaliser un tutorial facile mais efficace. Voici donc sa contribution.

Tutorial sans Photoshop : réaliser un effet "nuage de poussière", par Renono


1.
Alors c'est bien simple, première étape je dessine un nuage de poussière à l'aide d'un stylo "Reynolds medium 048 Made in France".

Pour l'instant, ça ressemble à rien, mais un peu quand même à un nuage de poussière.


2.

Deuxième étape, pour atténuer la violence graphique de ce dessin, j'attends un peu que l'effet se dissipe.


3.

Il est en effet important que le nuage gagne en volume et en matière. L'aspect cotonneux s'obtient par la patience et le recul. Pour favoriser le processus, j'utilise ma main gauche, saisissant le carnet sur lequel j'ai dessiné ("Livre de brouillon" à couverture gris clair, code 3413320000105) et je le place à diverses distances de mon œil. Cela crée un effet visuel d'accommodation favorable à l'aspect cotonneux du nuage de poussière.


4.

Autre option importante : le calque (calque canson 90/95g 210/270mm). J'applique le calque sur le dessin pour le reproduire à l'identique, et en conserver la trace (il est toujours bon d'avoir un nuage de poussière prêt au cas où).
Je répète l'opération autant de fois que nécessaire.


5.

Maintenant je dispose d'une multitude de nuages de poussière (keuh keuh).

6.

Je place et multiplie les nuages à ma convenance sur la case (c'est là que ma créativité s'exprime) pour obtenir l'effet désiré. Vous pouvez vous lâcher !

7.

Dans le cas présent il s'agit d'une tempête de sable dans le désert de Gobi.

La prochaine fois, nous verrons comment réaliser une explosion nucléaire à rayonnement plasma. Travaillez bien d'ici là !

Renono



7 commentaires:

jbgg a dit…

j'essaie, mais c'est dur!

Jean Giraud/Gir/Momoeb a dit…

Bravo ! Je n'aurais pas fait mieux !

jijé a dit…

et en poussière de désert, tu t'y connais pourtant!!

Li-An a dit…

Enfin une rubrique à mon niveau ! Est-on obligé d'utiliser du calque ? Une table lumineuse peut-elle faire l'affaire ? Quelle densité pour le calque ? Est-ce que d'autres stylos font l'affaire ? Est-ce qu'on peut utiliser un feutre ? Du crayon papier ?
Cela fait beaucoup de questions, mais je ne voudrai pas me tromper.

un maître du neuxième art a dit…

Personnellement, je réalise tous mes nuages de poussières à la plume sergent-major n°2500 et j'utilise de l'encre de chine n°17 de Pelikan. Mais ça n'engage que moi.

Street Dancer a dit…

Excellente parodie, c'est encore mieux quand on connait l'original : http://20six.fr/reno_pixelbd/art/833273

GROSPATAPOUF a dit…

Ah oui, merci de me rappeler, du coup je l'ai mis en lien au début de la note.